En mai 1940 un bombardier Français fut abattu 
au dessus de notre commune:

En effet, le 31 mai 1940 un Léo 45 (n°3001), du groupe de bombardement 1/11 était abattu au-dessus de la commune de Sains en Amiénois ( à proximité du bois du Cambos).
Il faisait parti d'un groupe de quatre bombardiers dont aucun ne reviendra.

Le Léo 45 était un excellent appareil ,bombardier bi-moteur dont voici les caractéristiques:
Moteurs 2 Gnome Rhone 1140 cv chacun, envergure 22,50m, poids 11400kg, vitesse max 495km/h, plafond 9 000m , autonomie 2300km, armements 2 mitrailleuses de 7,5 à l'avant et en ventral, 1 canon de 20mm en tourelle dorsale, 1500kg de bombes .

L'équipage du Léo 45 :

Seul survivant, l'Adjudant-chef Henri MEYZONNADE est décédé à  Mougins (Alpes maritimes) le 9 janvier 1986.

Les 4 Léo 45 ont été attaqués par une très forte formation de chasse ennemie. Dés le début de l'engagement l'avion de tête , le 3001, est criblé de balles , le pilote et le commandant d'avion sont tués.
Désemparé l'avion évolue dangereusement avant un piqué brutal.
L'Adjudant-chef MEYZONNADE se rendant compte de la situation a eu le temps de sauter en parachute.
C'est lui qui donnera plus tard la relation exacte des évènements.

Texte de Roland GUERBERT.


Commémoration de l'évènement:

Une stèle a été érigée à leur mémoire grâce à l'initiative de Roland GERBERT , réserviste , rattaché à la base de Doullens  et avec l'aide du Souvenir Français et de la municipalité .

Cette stèle fut inaugurée le dimanche 7 octobre 2001 au cimetière militaire du village. 
Étaient présents les représentants de l'armée de l'air de la base de Doullens, les élus, les membres du Souvenirs Français, les porte-drapeaux et la population du village.

"Notre devoir est de transmettre l'histoire aux génération qui suivent, c'est grâce à des hommes tels qu'eux que nous vivons en toute liberté, nous devons être digne d'eux, nous devons être vigilants, le monde libre est vulnérable" a déclaré  à l'occasion le maire Jean CARLIER.

Les trois aviateurs abattus avaient été provisoirement enterrés dans le cimetière du village .Les corps ont été rendus ultérieurement aux familles .
Les quatre membres de l'équipage ont été cités à l'ordre de l'armée aérienne.

Photos: Ph. DUFOUR, Club Photo de Sains.
Retour